Les disputes entre frères et sœurs : les parents doivent-ils intervenir ?

Des cris partout, des cheveux qui s’arrachent, des pleurs à ne plus en finir. Vous avez marre que vos enfants se disputent ? Malheureusement, ces situations ne sont pas inévitables. Les enfants tout comme les adultes peuvent avoir des idées divergentes et veulent s’en prendre aux autres. Par contre, même si vous ne pouvez pas prévenir tout le temps les clash entre les enfants, il possible de les maîtriser. Alors comment réagir ?

Bien comprendre la source des rivalités

Les rivalités entre les enfants reflètent souvent des crises de jalousie. Si le plus grand se sent moins désiré par les parents, il va tout faire pour semer la tyrannie et rendre la vie difficile à son jeune frère ou sœur. Attention, les scènes peuvent se passer à votre insu, l’enfant peut faire des chantages au plus jeune pour ne pas se faire griller par les parents. Parfois aussi, la dispute permet à l’enfant de faire une exploration de sa personnalité et de celles des autres enfants. Il veut marquer son pouvoir de soumission et veut que l’autre soit obtempérant. Enfin, la rivalité peut aussi s’installer, quand l’enfant commence à avoir des complexes qui créent une angoisse existentielle. Cela le rende plus arrogant devant une petite sœur qui reçoit toujours des éloges et qui réussit toujours à l’école.

Comment réagir ?

Parfois les disputes permettent de lâcher de prise. Vous devez donc laisser les enfants libérer leurs émotions sans pour autant attendre qu’ils se blessent. Il ne faut pas non plus forcer la bonne entente, car ce serait une hypocrisie sur le moment. Mettez chacun d’abord en quarantaine pour les calmer, ensuite engagez le dialogue pour comprendre les besoins de chacun d’eux et ce qu’il n’aime pas chez l’autre. Ensuite, réunissez-les à nouveau et expliquez-leur pourquoi la dispute est mauvaise, mais il faut trouver toujours des compromis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *