Les enfants se calquent sur les parents : comment instaurer une bonne éducation ?

Paresseux, insolent ou turbulent, votre enfant est parfois insupportable si bien que vous vous demandez si vous aviez su maîtriser son éducation. En effet, il arrive parfois que le comportement de votre enfant vous déçoive beaucoup, car vous avez un idéal en ce qui concerne l’enfant modèle. Votre enfant n’est pas réceptif à vos ordres et n’applique pas les bonnes manières qu’on lui a apprises. Avant qu’il n’atteigne l’adolescence et qu’il devienne encore plus compliqué à maîtriser, révisez votre comportement avec lui pour le rendre plus indulgent.

Soyez un bon exemple

Si l’enfant ne respecte pas votre volonté et fait tout le temps les choses à travers, il faut revoir la façon de l’éduquer. Tout d’abord, vous devez être toujours le bon exemple et montrer que vous appliquez vous-même les règles que vous lui imposez. Par exemple, si vous lui dites de terminer son plat, ne laissez pas de reste sur votre assiette, il le vous fera remarquer et pire, il ne vous écoutera plus la prochaine fois.

Soyez cohérent dans ce que vous faites

Ne changez pas d’avis à tout instant comme une girouette, car votre enfant ne vous comprendra plus. Si vous dites à votre enfant de terminer ses devoirs avant de pouvoir jouer, ne lâchez pas prise sous prétexte qu’il fait la moue.

Respectez vos engagements

Ne faites jamais des promesses en l’air avec votre enfant, car il ne les oublie jamais. Pour être un bon exemple, tenez vos engagements, cela apprendra à votre enfant de devenir responsable.

Responsabilisez votre enfant

Il faut apprendre à l’enfant très tôt à avoir ses responsabilités, à acquérir petit à petit de l’indépendance et à apprendre de ses erreurs. À chaque âge, on peut lui attribuer une petite tâche, comme ranger ses jouets, faire rentrer le chien, ranger le lit ou encore dresser la table. Par expérience, un enfant trop chouchouté devient toujours insolent et capricieux.

Respectez votre entourage

Ayez du respect pour vous-même et pour votre entourage. Les insultes du genre : « Que je suis bête » ou « Regarde où tu vas pauvre con » sont vraiment à proscrire. L’enfant va très vite adopter le même comportement et devenir irrespectueux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *