Comment aider son bébé à devenir propre ?

Apprendre la propreté à son enfant, tout parent y passe. Pour une meilleure acquisition de la propreté, ne pas presser son enfant et ne pas se presser soi-même.

Quand est-ce que l’apprentissage de la propreté doit débuter ?

Si la propreté doit être acquise par l’enfant avant qu’il rentre en maternelle (la plupart des écoles l’imposent pour qu’il soit accepté), il ne s’agit pas de débuter l’apprentissage trop tôt. En effet, commencer avant l’âge d’un an et demi risquerait d’apporter des frustrations à l’enfant. Les spécialistes s’accordent à dire qu’il vaut mieux y procéder vers l’âge de 2ans et demi à 3ans. A ce moment-là, il est déjà beaucoup plus autonome : il a une grande assurance dans la marche, descend l’escalier, mange tout seul, etc.

Les étapes à respecter pour apprendre à l’enfant la propreté

Comme pour tout apprentissage, le mieux c’est d’y aller progressivement et de respecter certaines étapes. L’enfant gardera d’abord sa couche, mais les parents vont créer l’habitude. Il s’agit alors de le mettre sur le pot (qui doit d’ailleurs toujours rester au même endroit à certains moments précis de la journée, comme au réveil.
La prochaine étape consiste à enlever la couche pendant la journée, mais de toujours se servir d’un pot. Là, les rechutes ne sont pas à écarter. Il s’agit alors d’encourager le petit bout de chou en le félicitant après qu’il ait fait pipi ou caca dans le pot.
Vient enfin « le moment » où l’enfant utilisera les toilettes. Pour ne pas « l’effrayer », il est conseillé d’utiliser un petit siège adaptable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *